----- FYTOLIT ------
Il s’agit d’expérimenté l’Art Plastique dans son sens de plasticité cérébrale. Les potentialités d’émergences de formes, et d’adaptation, en fonction des lieux d’où il se déploie.


HIER AI VU LE TEMPS TOURNER DANS LES DEUX SENS SIMULTANÉMENT



De la factatory lieu de résidence pour artiste de la galerie Roger Tator. Construire une unité de croissance pour plantes de rue, développant une analogie entre les plantes de rues et les artistes. ?Partant d’une diapositive trouver dans les archives familiales représentant la grand-mère de Vahan Soghomonian, posant devant un satellite russe des année 70.




Les plantes proviennent d’éxpeditions nocturnes.
Les spécimens sont sélectionnés en fonction de leur
production végétale, de leur territoire d’émergence, de
leur faculté à représenter le paysage végétal urbain actuel,
de leur état de santé ainsi que dans un souci de
cohérence avec les spécimens précédemment sélectionnés.
Pour l’heure, la culture traverse plusieurs difficultés
à la sortie de l’hiver.
Plusieurs politiques ont été tentées : introduction de
corps exterieurs, modification de l’espace respectif
de chacun des spécimens, coupe des parties atteintes.
Les pertes sont considérables, cependant l’arrivée du
printemps permet d’envisager une nouvelle dynamique et
de nouvelles introductions de spécimens.
Ai été confronté à mon impuissance et à mon
inconnaissance.
Chose désagréable jusqu’à son acceptation
métamorphosante.




IL FAUT REGARDER MIEUX L’INCONNUE ELLE A PLUSIEURS COULEURS MAIS JE NE SAISIS PAS ENCORE LA LOGIQUE DE LEURS RÉPARTITIONS.

De l’activité de polissage de la structure et des ails, à l’enregistrement des vibrations dans les matériaux qui conduit à la collaboration avec le compositeur Tomi Yard.




Appelons la structure de croissance FYTOLIT.
Elle est munie d’une led horticole 75w à spectre de
couleur magenta, produisant pour l’humain à la sortie
de l’espace de croissance, une persistance rétinienne
verte.
Les ailes tournent ( 1 tour anti horaire par min ) et
diffusent la mémoire sonore du polissage miroir de la
structure du FYTOLIT et des plaques en inox perforées
de ses ailes.




À la nécessité de transformation de la lumière du soleil en flux électrique, qui générera « La part du prince ».

LE SPÉCIMEN RADIAL EST MORT.
LA TENTATIVE DE RECLONAGE N’EST PLUS ENVISAGEABLE-
IL N’Y A PLUS L’ÉNERGIE NECESSAIRE-
D’APRÈS UN CONTACT L’INTRODUCTION D’AUXILIAIRE POURRAIT SAUVER LES AUTRES SPECIMENS

De l’IAC de Villeurbanne construire une - Fondation en croissance - renvoyant de front à la fondation pour artiste ou de mécène.
Une construction en parpaings préparé fait circuler les flux d’eau et d’électricité.

PENSE AU FRAGMENT D’ETOILE - AI PRIS LA DÉCISION DE L’OUBLI -
MOI JE CRÈVERAI DANS L’INTERVALLE


de la galerie Second Bureau - une Synthèse ascendante et descendante, structure flottante sur poulie où pousse le jeune clone d’un spécimen du laboratoire cloner dans les pentes de la Croix-Rousse.

TOUT CE QUI PARAISSAIT ÊTRE DES FRAGILITÉS - DES IMPERFECTIONS S’EST REVÉLÉ UNE FOIS L’IDÉE DE PRÉCIOSITÉ DÉTRUITE - LES ÉVÈNEMENTS CONCRETS PEUVENT SE DÉPLOYER - LES TESTS DE TOMI AVEC LES MÉMOIRES ET LES SYNTHÈSES PERMETTENT D’APPRÉHENDER LES QUALITÉS D’ACTIONS ACOUSTIQUES DE LA PARABOLE -

À l’ENS, proposer une école dans l’école. Une Skholè. Partant d’une bibliothèque de formes et de sons développer dans les espaces précédents.
Construire un lieu d’études temporaire. Avec Olivier Hamant biologiste à l’ENS imaginer la camera obscura foliaire et chercher des images du cosmos dans la Datura.
Où un échange avec Ioan Negrutiu précède les expérimentations META-IKEBANA avec le plasticien Jean-Paul Thibeau.
Le sculpteur Thomas Royez s’occupe de pot et de vide.
Bertrand Grosol construira un château d’eau, pour réunir la matière que Tomi Yard nourrira de vibrations sonores, avant qu’elle ne soit redistribuée vers les espaces de croissance.
Demain la pratique de Quentin nous mettra sur les ondes pirates de la radio zizi-gaga pour le lancement du recueil de poème de Vahan Soghomonian POÈSIE SOUTERRAINE édité par les Éditions Silo.

Hier nous avons cordonné avec Pierre Andrieux un lancement vers Alpha-Centauri. Un voyage-mission en plusieurs temps lors duquel se succédét les poésies performées de Pierre Andrieux, Lou-Maria Le Brusq, Jean Paul Thibeau, Vahan Soghomonian, ainsi que des objets sonores composé par TOMI YARD , MTUA , Fabien Ainardi, Hugo Bachs, et Babil Costaud.
Permettant de faire émerger un écosystème débridé et cohérent, physique et sensible au travers d'hybridations poétiques, musicales, et sculpturales.

AI TRAITÉ L’ÉTOILE - LA SUPPRESSION D’UNE DE CES BRANCHES M’A PERMIS D’OBSERVER UN TUNNEL INTERIEUR QUI LES LIE - DE VOIR L’ARBORESCENCE INTERIEURE DU SPECIMEN - DES EXTERIEURS AUX INTERIEURS ET DES INTERIEURS AUX EXTERIEURS À L’INFINI -








CONSIDERATION SUR L’INCONNU
***
ADJECTIF ET NOM POTENTIELLEMENT SIMULTANEMENT
L’INCONNUE MATHEMATIQUE PORTE UN [E] DU FAIT DE LA
VALEUR CARACTERISÉE
-
LE VASTE INCONNU N’A PAS DE [E] DU FAIT DE SON
CARACTÈRE VASTE